samedi 13 janvier 2018

2018-01-13 : encore une main malveillante contre le chauffage collectif...

... ce samedi soir avec à peine 4 degrés Celsius dehors !!!

Une main malveillante a encore fermé une vanne accessible, privant de chauffage toute une colonne montante.

Ce n'est pas la première fois !

C'est toujours la même vanne qui est concernée.

Dans le climat troublé de la copropriété, cette personne ne doit pas en ajouter !

samedi 6 janvier 2018

Meilleurs vœux pour 2018.

Dans la continuité de 2017, 2018 est là, irrévocablement.

Depuis l'incendie du 26 octobre 2017, l'immeuble est figé : les réparations de tous ordres ne sont pas entreprises, les dégâts toujours visibles.

2018 va tout changer !

Avec du baume au cœur, rien de plus simple que de passer d'un immobilisme à un mouvement.

Le silence syndical envahi les résidants qui ne disent mot.

Les choses figées peuvent-elles changer ?

Incontestablement oui, notamment au vu des nouveaux véhicules qui envahissent nos parkings !

Le bunker a assuré l'avenir de l'immeuble !

Bonne et agréable année 2018, sous le meilleur hospice.

vendredi 22 décembre 2017

jeudi 21 décembre 2017

2017-12-20 : annonce tardive du relevé du 22/12 des compteurs d'eau divisionnaires.

C'est seulement le mercredi 20 décembre 2017 qu'est annoncé le passage le 22/12 du technicien releveur de notre fournisseur de compteurs divisionnaires (2 compteurs équipent chaque appartement, un dans les toilettes et l'autre dans le placard à côté de la douche).

C'est un peu juste comme délai pour prévoir sa présence ou éventuellement dégager ce qui pourrait encombrer l'accès aux compteurs.
C'est le choix du prestataire.

Par ailleurs, il s'abstient toujours de relever le compteur général de l'immeuble, relevé qui permettrait de visualiser éventuellement une discordance flagrante entre les compteurs individuels et le compteur général dont le degré de précision est similaire.

mercredi 20 décembre 2017

2017-12-20 matin : absence de chauffage collectif.


2017-12-20 matin : absence de chauffage collectif au réveil.


=======================================================================

(suite)

2017-12-20 - 09h20 : le syndic n'est pas informé de l'absence de chauffage collectif !

À QUOI SERT LE CONSEIL SYNDICAL QUE VOUS AVEZ ÉLU ???

Les personnes présentes à l'assemblée générale 2017 se souviennent :

- lorsque la question leur a été posée l'un après l'autre de ce qu'ils comptaient faire de leur demande d'élection au conseil syndical de l'immeuble, conseil composé de représentants élus en assemblée générale de copropriété et devant assurer les fonctions de liaison et de contre-pouvoir au syndic (lui-même élu), la plupart d'entre eux n'ont rien dit.

Ils (elles) avaient le sourire aux lèvres, mais aucun des candidats n'avait de mesure personnelle de la charge pour laquelle ils (elles) demandaient à être élus·es, et à s'engager pour la durée de leur mandat anal.

C'est "Bellevue"...


mardi 19 décembre 2017

Noël 2017 approche, mais pas les informations que le syndicat est en droit d'obtenir.

Les copropriétaires payent leur charges aussi pour être informés en temps et heure.

La situation d'absence d'information génère un stress légitime que le syndic biennal n'essaye pas d'apaiser en communiquant.

L'incendie du 26 octobre 2017, pris en charge par x, dans le délai y, créé des préjudices qui sont difficilement chiffrables.
Or, si le syndic sait former un nombre, c'est celui des honoraires et autre 'ouverture de dossier sinistre' qu'il va nous imputer en supplément.

Il est incompréhensible que le silence installé depuis plusieurs décennie dans cette copropriété, persiste à l'heure des médias les plus en pointes sur la diffusion de l'information.

Pensons aux fêtes de fin d'année 2017 sans oublier les personnes dans la difficulté, et notamment à celles toujours 'à la peine' du rétablissement de leur communication téléphonique. 

.


vendredi 15 décembre 2017

2017-12-15 : vos commentaires avisés sont bienvenus.

Après l'incendie du jeudi 26 octobre 2017, et avant les fêtes de fin d'année 2017, avec encore actuellement des ruptures de service de télécommunication, vous êtes résidant de la copropriété (oui, le mot résidant s'écrit avec un "a" et non pas avec un "e", le "e" constituant une erreur sur la compréhension du mot que l'usage accepte - et pour éviter la confusion, écrire plutôt "habitant" qui là rallie tout le monde).

VOUS avez probablement des INFORMATIONS qui concernent le plus grand nombre d’habitants de l'immeuble, mais actuellement retenues ou dissimulées par le syndic ou par tous les membres de notre apathique conseil syndical (que les copropriétaires ont élu (à une large minorité absolue).

Le canal d'information "officiel" n'étant pas fiable, mou, indolent, nous devons nous prendre par la main pour savoir quelque chose de valable, et qui ne constitue pas le substrat de tractations obscures que l'immeuble subit trop depuis plusieurs décennies.

Vous pouvez constatez que vos commentaires peuvent être anonymes, et que naturellement, ils seront conservés s'ils sont investis de qualités (sincérité, objectivité, démonstratifs, ...).