jeudi 26 février 2015

Les DAAF : il reste quelques jours (mois) jusqu'au dimanche 08 mars 2015 (vendredi 01/01/2016) pour acheter et poser un DAAF dans son appartement.

Pas besoin d'un coûteux détecteur autonome avertisseur de fumée :
des modèles basiques à la norme "CE" (et tout aussi efficaces) sont vendus 5,90 € TTC dans des magasins de bricolage.
Il en existe pour moins de 5 euros avec la nécessaire norme "CE".

Pas de besoin absolu de percer son plafond si vous disposez d'un support suffisamment près de celui-ci.

Pas plus le besoin impérieux de le fixer au plafond, mais de le positionner au plus près du plafond en évitant des zones interdites (précisé dans la notice du matériel acheté).

Pas besoin d'en installer plus d'un : un seul suffit amplement par appartement F3 ou F4.

Leur durée de vie est indiquée dessus, tout comme la méthode qui doit conduire à remplacer la (les pile(s) selon le modèle, de piles.
(À noter que les piles 9 volt au lithium sont proscrites).

Bonne installation !

(Pas d'inquiétude : il y en a plein les magasins contrairement à ce que disent de fausses rumeurs sur une prétendue pénurie.)


==========================
Bon ou mauvais complément :
une loi récente (loi dite "Macron") repousse la date légale limite d'équipement-installation au 1er janvier 2016 (dans 9 mois).

mercredi 25 février 2015

Et s'il faut changer les sols en plus d'ajouter l'électricité...

... afin de réaliser un véritable ravalement des cages d'escalier de l'immeuble !

Le barbouillage partiel des cages d'escalier voté en 2012 va être annulé lors de la prochaine AGO 2015 par un nouveau vote.

La même assemblée proposera un nouveau vote bien plus proche des véritables besoins de l'immeuble, n'en déplaise au désastreux conseil syndical de 2012.

Faire table rase de votes ineptes, il y a de quoi faire à Bellevue.

lundi 9 février 2015

Voiture ventouse : quand une disparaît, une autre s'installe de nouveau pour de nombreux mois.

C'est à croire que les propriétaires de véhicules ventouse se donnent le mot pour venir déposer leurs épaves sur nos parkings.

La très grande accessibilité de notre copropriété permet des repérages et des dépôts de voitures épaves qui se succèdent depuis de nombreuses années.

L'épave actuelle, une petite voiture Opel de couleur blanche, située au SUD de notre parcelle, est là depuis des mois, immobile.


Et certainement pour des semaines encore...

Tandis que la serrure du "bunker passoire" n'est toujours pas réparée...

dimanche 8 février 2015

Notre syndic dans le numérique en ce début de février 2015.

Notre syndic prône l'ère du numérique et nous invite à consulter nos comptes stockés sur des serveurs situés on ne sait où.

Les copropriétaires ont-ils ce besoin, et faire brûler des tonnes de matière nucléaire pour alimenter en électricité ces serveurs ?

Certain ont dû comprendre à leur dépends depuis quelques jours les conséquences d'avoir communiqué imprudemment leur adresse courriel : ils sont contraints de se connecter pour lire leurs messages numériques.

Avec le courrier postal, le récipiendaire reçoit l'information par une enveloppe et ne prend connaissance de son contenu que si cela lui plaît.

Avec le courrier numérique, dont les spams, il se retrouve contraint de lire son courrier puisque le paradigme est inversé : alors même que personne ne peut le contraindre à disposer d'une connexion à internet, il n'a d'autre échappatoire pour connaître certaines informations que de faire connaître son adresse numérique à l'insu de son plein gré, et par conséquent avoir pris connaissance d'informations sans aucun support.

Nous sommes réduits à des bits (bytes).

Rien n'oblige les copropriétaires à se dématérialiser, la Poste ayant encore pignon sur rue.

mercredi 4 février 2015

Notre conseil syndical ... au grand complet, ira "vérifier" les comptes fin février 2015.

Fin février 2015, pour la vérification des comptes.

Pas d'AGO 2015 avant avril ou mai 2015.

Et souhaitons-le, de nouveau dans une salle accueillante, agréable, chauffée, éclairée, tout ce qu'il n'y a pas dans les murs du SDC Bellevue, et qui ne coûte pas si cher au regard de la "subvention" qu'une location procure aux finances communales.

dimanche 1 février 2015